Site Web de Vannes Agglomération
Logo cadenat

Actualités

Attention au démarchage abusif

13/07/2022
in
Quelques conseils pour faire face aux démarchages abusifs

Attention aux entreprises indélicates

Une recrudescence de démarchages abusifs a été constatée à propos des économies d’énergie et essentiellement des offres d'isolation, d'installation de pompes à chaleur et des panneaux solaires. Des aides existent réellement sur certains travaux, mais il faut faire les démarches administratives AVANT de démarrer les travaux obligatoirement, voire même avant de signer les devis pour certaines aides. Quelques entreprises se servent de ce contexte pour faire du démarchage abusif et vous indiquent le faire alors que ce n'est pas le cas. Cela rend difficile la distinction entre les offres sérieuses et les autres.

Quels sont les risques ?

Sans devis détaillés, il est impossible de comparer les offres et notamment les propositions techniques des entreprises. Dans certains cas, la prestation ne respecte pas les règles de l’art. Attention, car une isolation mal posée peut engendrer des dégâts dans le logement. Un équipement de chauffage peut aussi être mal dimensionné et n'aura donc pas son rendement optimal. De plus, une réflexion globale est importante : les travaux réalisés aujourd’hui peuvent impacter des travaux futurs.

Comment s’en prémunir ?

Quelques conseils pour y voir plus clair dans les offres :

  • Ne pas céder à la pression commerciale : ne rien signer, ni payer le jour même.
  • Exiger un devis précis mentionnant les coûts des prestations avec les références obligatoires.
  • Vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours si les travaux n’ont pas commencé.
  • Contacter l'Opération Rénovée pour comparer vos devis et vérifier la pertinence des travaux envisagés.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a rédigé quelques conseils à adopter face aux pratiques de démarchages ainsi que les clés pour reconnaître des démarches commerciales trompeuses ici